mardi 3 décembre 2019

Le Salon du Livre et de la Presse Jeunesse à Montreuil

Les Salons du Livre et de la Presse Jeunesse de Montreuil ont beau revenir chaque année, au début de l'hiver, ils se suivent et ne se ressemblent pas. Cette fois, à toutes les rencontres et toutes les discussions, j'ai ajouté le grand plaisir de retrouver Rachel Lawson, la co-éditrice de Gecko Press, la super maison d'édition pour enfants découverte en Nouvelle Zélande, de pouvoir la présenter à Chloé Becqueriaux, une autre super éditrice : du Cosmographe et de fêter son voyage avec les “Petits Kiwis” de l'an 1 (cf mes posts d'avril-mai) : Clotilde Perrin et Eric Veillé.


Chloé Becqueriaux et Rachel Lawson

Clotilde Perrin, Rachel Lawson, Eric Veillé



“Les silences sauvages” à Epinal

Chaleureuse soirée à Epinal autour des “Silences sauvages”, mon roman paru à la rentrée chez Alma, à l'invitation de la librairie Le moulin des lettres, accompagnée d'une belle lecture d'extraits, et suivi le lendemain matin d'un retour magnifique à travers la brume. Merci pour l'invitation !










Retour à Laon

Après le projet “Egalité filles-garçons”, mené par Philippe Chatton, pour l'OCCE 02, via lequel j'avais été travailler à Laon et à Soissons en 2018, j'ai le plaisir de revenir à Laon, invitée par les mêmes enseignantes du collège Charlemagne et de l'école Lousie Macault qui ont réussi à monter un nouveau volet de ce type de projet collectif d'écriture dramatique : une nouvelle plongée dans tous les imaginaires, les mots, les émotions et les logiques de ces jeunes gens et jeunes filles aussi sensibles que profonds et drôles, et, à l'arrivée, une pièce qui attend encore son titre mais promet de captiver  — et de surprendre ! — son public !













Comité de rédaction d'Espace(s)

Une nouvelle réunion passionnante du comité de rédaction de la revue Espace(s), la revue de l'Observatoire de l'Espaces, le laboratoire arts-sciences du Cnes, autour du futur numéro 19, sur la thématique du “grand jeu”… Sortie prévue au printemps, un peu de patience !





“Les Mars Brothers” : la création !

Ça y est, “Les Mars Brothers” sont créés, depuis le mois d'octobre dernier, avec une belle série de quatre premières représentations, dont une scolaire, pour collèges-lycées, à la Maison du Théâtre d'Amiens qui nous a accueillis plusieurs fois pendant notre travail, et qui a choisi le Kollectif Singulier parmi ses artistes associé.e.s.
Un immense plaisir de travailler avec ce collectif transmédia si créatif, doué et inventif, et de voir naître à la scène et devant le public cette fratrie de bricolos rêveurs et décidés à qui rien ne fait peur, même pas d'aller sur la planète Mars, les premiers… et — sans vouloir vous spoiler la fin — ils y arrivent ! Enfin, on dirait.










A fond à Font' !

Une semaine extraordinaire et extra-ordinaire à Fontenay le Comte, en Vendée, à l'invitation de Frédérique Millet-Grolleau pour l'association Armuletes, de Virginie Dupuy-Garric, directrice de la médiathèque Jim Dandurrand et de Sophie Barré, documentaliste du collège André Tiraqueau, qui ont toutes les trois ensemble travaillé pendant plus d'un an sur mes textes de théâtre et sur mes romans avec des adolescent.e.s du collège (en travaux) et des habitant.e.s du quartier. 
Je n'ai jamais reçu un accueil aussi enthousiaste, plein de chaleur, d'humour et de connivence avec mes mondes imaginaires ! Ensemble, nous avons parlé, écrit et ri sans arrêt pendant trois jours à l'issue desquels j'ai vécu la surprise d'une déambulation artistique à travers toute la ville autour de certains de mes textes mis en voix pendant que le soleil se couchait, d'un clin d'oeil photos spatial par Sylvie Zobda, d'un défilé de Haute Coulure très drôle que je me suis retrouvée à commenter en direct dans les allées de la médiathèque, jusqu'au petit théâtre rouge où, dans une écoute qui m'a beaucoup touchée, j'ai lu le “brouillon brûlant” que je leur avais promis et que j'ai écrit, en direct, nuit et jour, moi aussi : un vrai échange à travers les mots et le spectacle vivant.
Ce texte s'appelle “Les adoarbres”, je suis encore en train de le retravailler mais les collégien.ne.s le joueront en fin d'année, avec leurs textes personnels, dans une belle boucle bouclée d'imaginaires et de fiction tricotés. Des projets de ce genre sont uniques, leur générosité et leur intelligence n'ont d'égal que l'engagement personnel farouche et entier de celles et ceux qui les inventent, les développent et les mènent au quotidien : je mesure profondément ma chance d'y avoir été invitée.











"Happa No Ko” en visioconférence !

Grâce au programme “Pépites internationales" développé par l'Institut Français à partir de la sélection “Pépites” du Salon du Livre et de la Presse Jeunesse de Montreuil, dont “Happa No Ko” a eu la chance de faire partie en 2018, j'ai eu la joie d'être invitée par Frédéric Jagu, chargé de mission Médiathèques et Innovation, à discuter en visioconférence avec 31 enfants qui fréquentent la médiathèque d'Oujda, au Maroc, une classe de CM2 du lycée Antoine de Saint Exupéry à Santiago du Chili et un groupe d'étudiant.e.s des métiers du livre de l'Université de Perugia, en Italie : plus d'une heure d'échanges vifs et passionnants à travers le monde, en direct et en pleine saison des Happa No Ko : la mondialité à son plus positif !

Plus d'informations ici : https://www.pro.institutfrancais.com/fr/offre/pepites-internationales

Et ceci : "Dans le cadre de l’opération des Pépites internationales 2019, l’Institut français propose à des apprenants de français de participer à des visioconférences avec des auteurs-trices / illustrateurs-trices. Les Pépites internationales invitent à découvrir et à mettre en lumière des oeuvres de la littérature jeunesse francophone. " 





samedi 12 octobre 2019

Le Cosmographe et Katsumi Komagata

Super rendez-vous parisien avec Katsumi Komagata et Chloé Becqueriaux, l'éditrice du Cosmographe, pour finaliser notre album commun pour enfants : “Murmure des mousses”, à paraître au premier semestre 2020.
A suivre !



Mongol - premiers jets de la version III

Première semaine de plongée dans l'univers de Mongol, roman et théâtre, pour écrire une nouvelle version scénique, à l'invitation de la Compagnie des Passages, chaleureusement accueillis à Valréas par le Centre Dramatique des Villages du Haut Vaucluse. 
Création prévue : novembre 2020. A suivre !